Si on devait diviser l’espèce humaine en deux catégories distinctes, il y aurait les gens comme toi: poisseux, qui se mangent des coups de boule sans raison au petit matin, finissent aux urgences, l’arcade ouverte, du sang plein le hoodie après une rencontre avec les kisdés. Et puis il y aurait les êtres lumineux, ceux à qui tout réussit, qui traversent les moments avec grâce et félicité, à qui toutes les portes s’ouvrent et qui marchent sur l’eau comme Lil’B sur ta femme.

Laissez-moi vous présenter un bonhomme de la deuxième catégorie: Lofty 305 de Cokey Shores, Miami, Florida.

Epaulé de ses compères Mr B the Poshstronaut, Freebase aka KingBaseRo et son grand frère RubbenSlikk ils forment le groupe néo-rap fluorescent sous acides nommé Metro Zu, qu’on peut placer dans la catégorie cyberpunk funk ou au dessus de la mêlée. Avec deux bonnes centaines de morceaux disponibles sur leurs plateformes digitales, ils sont de ces artistes hyper productifs. Difficile de faire le tri, mais toujours quelques raisons de satisfaire l’appétit dans ce flux incessant de sorties. J’ai eu l’occasion de passer quelques moments délectables en compagnie de Lofty 305 à l’occasion de son croisement de fer avec l’équipe Des Faux Hipsters et des Grosses Bites (Hyacinthe et LOAS, avec la présence free-énergique de leur mentor Krampf) pour l’enregistrement de quelques tracks de ce qui sera un EP commun de très haut niveau, le genre de projet qui remettra Paris sur la carte du rap de Floride.

Du haut de ses bientôt 22 piges, quand il ne froisse pas le microphone ou baise les filles à travers l’Europe, le garçon trace sa route un crayon toujours posé sur le sketchbook, dessinant au marker Krink des vagins turgescents sur les vitrines des magasins de luxe. Il excelle d’ailleurs dans le coloriage comme en atteste cette dedidrawing qu’il nous a gentiment offerte et qui s’intitule « Lemon Head »:

Ses rappeurs préférés de tous les temps: André 3k comme tout le monde, Mac Dre comme il se doit, Rick Ross pour le côté Floride grandiloquent et l’invention d’un personnage flamboyant, 50 Cent pour le choc de l’arrivée du G-Unit et de ses refrains chantés et pour finir Gucci Mane, le personnage de dessin animé préféré des enfants, qui selon Lofty 305 serait une version moderne de Mac Dre.

Son morceau préféré de la discographie de Metro Zu, c’est celui-ci: LSD Swag

Le mien c’est celui-ci: Cyberpunk Phonk (prod. by SpaceGhostPurrp)

(originellement publié sur dasswassuppointcom)