Il vient de refaire parler de lui avec ce beat qu’il a dû laisser sur le perron de MF Doom, comme une crotte de chien emballée dans un papier journal auquel on mettait le feu avant de sonner à la porte de son voisin puis de courir le plus vite possible en rigolant.

Lui c’est Clams Casino, un type qui s’est fait un nom il y a un couple d’années, essentiellement à cause d’une déclinaison de beats construites à partir du même sample. Voici son histoire:

Clams Casino a été baptisé Mike Volpe et est un producteur de cette nouvelle génération, comprends par là qu’il est un homme blanc du New-Jersey de type régulier, doublé d’un gros geek, genre pire que toi. Il avait une technique de digging de sample qui ferait s’étouffer dans son vomi n’importe quel producteur à l’ancienne (ce genre de mecs qui te racontent avec des larmes de nostalgie dans les yeux et des sanglots dans la voix qu’ils parcouraient jadis le monde armé d’un fly case pour trouver la boucle parfaite sur de vieux disques en cire de vachette véritable), bref, Clams Casino tapait dans son moteur de recherche des mots quasi au hasard, téléchargeait les résultats en Pointmp3s et il en faisait des beats.

Tout ça pour te dire que ce type s’en tape pas mal de la crédibilité ou du prestige du matériel original qu’il triture pour composer sa musique. Par exemple pour ce sample, il ne connaissait pas vraiment Imogen Heap (il ne sait pas vraiment comment ça se prononce d’ailleurs), un jour un pote lui a envoyé un morceau de l’ancienne chanteuse de Frou Frou qu’il ne pouvait pas utiliser parce qu’entièrement vocal, par curiosité il a écouté Speak For Yourself, l’album sur lequel Just For Now se trouvait, l’a mis dans ses ordinateurs, ses machines et son cerveau reptilien et a fait une tripotée de beats à partir de cette chanson. Ça a donné dans un premier temps une instru qui a été refusé par Lil B parce que trop rapide pour son nouveau style de rap au ralenti, Clams Casino l’a alors redécoupée et ralentie ce qui a donné en 2009 I’m The Devil du même Lil B.

Le beat original a été reproposé à A$AP Rocky cette fois ci, qui en a fait Bass, une des plus grandes réussites du jeune Harlemite.

Entre temps, Lil B avait eu le droit à une autre version de ce sample parfait, donnant naissance à l’une des chansons fondatrices de cette vague de rap à vagues, aérien et vaporeux, le délicieusement empirique I’m God.

L’histoire raconte qu’une connexion s’établit alors entre Clams Casino et les Block Beattaz, producteurs de l’Alabama pour co-composer l’écrin de la track Pictures présent sur l’album The One …Cohesive sorti en 2011, de feu le groupe G-Side, que les Block Beattaz formaient alors avec le duo de rappeurs Young Clova et ST 2 Lettaz.

A ce jour, la mystique anglaise Imogen Heap n’a toujours pas donné son aval ni même prononcé le moindre avis sur le phénomène qu’elle a déclenché malgré elle. On sait juste que peu de ses fans goûtent ce qu’ils considèrent comme un outrage à leur diva préférée.

En digestif, quelques déclinaisons du beat que Clams Casino a façonné à partir de Just For Now d’Imogen Heap:

Soulja Boy – 2Milli (2010)

Joe Blow ft. Husalah – I’m God (2012)

Pepperboy – My World (2012)

Et en bonus les cassettes internets des beats instrumentaux de Clams Casino:

Merci pour votre attention les enfants, et à bientôt.
Père CastorTroy

(originellement publié sur dasswassuppointcom)