Mots-clefs

, , ,

Une chronique d’un disque.

Iris & Arm – Les courants forts (2010/LZO Records)
En matière de chronique musicale, être en retard peut permettre de synthétiser les avis, de collectionner les adjectifs déjà évoqués pour qualifier l’objet de la critique. J’ai ainsi pu réunir pléthore de mots élogieux à travers les différents articles consacrés à cet album réunissant deux rappeurs hexagonaux des plus didactiques et vocabulairement armés. Pour optimiser votre temps de lecture que je sais compté et précieux, laissez moi en faire une petite liste qui ne manquera pas d’allécher les plus réticents:
« Grand art de l’écriture »
« Régal inégalable »
« Ribambelle de perles »
« Seul Sept manque à l’appel »
« Un grand coup de « bien » sur la planète rap »
« Des lyrics riches en vocabulaire »
« Véritable arc-en-ciel musical »
« Poésie désossée »

-Tous propos glanés chez mowno.com, radioneo.org, toujoursuncoupdavance.com, discordance.fr, playlistsociety.fr et lesinrocks.fr

L’acquisition de ce disque se fera via votre galletier traditionnel ou directement chez son éditeur LZO records.

J’ai évidemment adoré ce disque (et son coffret original) alors imaginez ce que j’aurais pu écrire si je l’avais écouté.

LeMaiRe.

Ps: Bisou david, je retourne dans mon Alabama.