On est complètement à l’ouest. Le printemps ici, c’est l’été chez vous.

OMG OGM

OMG OGM

On s’arrête deux minutes au printemps, les américains appellent ça le Spring Break, nous les ponts de mai. Mais c’est une période généralement agitée et accompagnée du phénomène dit du « spleen grec ».

Alors pour s’échapper, chez nous, on joue aux boules, on mange de la viande grillée sur braises et on décapsule à tours de bras.
Mais on est aussi préoccupé par les affaires de pollen et d’allergies, on a besoin de traitements pour respirer.
De médicaments pour vivre, donc voilà une ordonnance dosée au milligramme dont vous pourrez profitez à votre bonne guise ma bonne dame. Du Haut-Médoc. Y en a un peu plus je vous le mets quand même?

L’intégralité des morceaux en cliquant ICI, sinon à l’unité en cliquant sur le nom de l’artiste/nom de la chanson:

DJ Quik – Medley for a ‘V'(the Pussy Medley) ft  Snoop Dogg, Nate Dogg, AMG, 2nd II None, Hi-C, El Debarge (sur Rythm-Al-Ism, 1998)
Pussy cut. Le dernier couplet est juste à l’envers et ça remet tout ce merdier à l’endroit.
Prescription: En lisant un bon bouquin, un de Delphine de Vigan par exemple. Et n’y voyez aucun anagramme vulvique.
Destinataire: Les lapins.


Eminem – Crack a Bottle ft Dr Dre & 50 Cent
(sur Relapse, 2009)
C’est l’histoire des américains plus forts que les français. Elle est belle l’histoire du sample de cette chanson de Mike Brant déniché par les français de Get Large qui se font fist-fuckés par les vrais américains qui le ressortent en plus lourd quelques temps après.
Prescription: Hémorroïdes.
Destinataire: Les Get Large.

Despot – Get Rich Or Try Dyin (sur Definitive Swim, 2007)
Je sais pas si on doit toujours attendre son album produit par mes chouchous de Ratatat…
Prescription: Maîtrise lancinante, sentiments en ciment sinon dans six ans on le retrouve ciseaux dans le crâne, dans le sang gisant.
Destinataire: Les suisses-ibères avertis.

Menahan Street Band – Make The Road By Walking (sur Make The Road By Walking, 2008)
Brooklynite Klezmer.
Prescription: Tu as voté pour le P.A.S mais tu dois te rendre à la Bar Mitzvah du fils de ton banquier, écoute ce truc, même Jay-Z dit « lekhayim » quand il rappe là dessus.
Destinataire: Ariel Sharon Stone.

Omni – Feel How i Feel (sur BallyHoo, 2005)
Franchement et probablement mon morceau préféré de tous les temps.
Prescription: Homéopathie sonore pour ressentir l’empathie quand ça sent le pâté.
Destinataire: Patti Smith ou Pat Benatar.

Urban Dance Squad – Demagogue (sur Persona Non Grata, 1994)
Fusion daté au carbone cadorz.
Prescription: T’écouteras ça la prochaine fois au lieu de péter la porte de la chambre, me dit ma femme qu’a souvent raison.
Destinataire: Les petits excités qui ont mis les deux doigts dans la prise.

M.O.P – Ante Up/Every Way (Adrian Champion Remix)
The White Stripes affrontent virtuellement le Mash Out Posse. Virtuellement, heureusement pour les premiers.
Prescription: A n’utiliser qu’en cas de crise de schizophrénie aigue. Pour la consolider.
Destinataire: Les Bootleggers.

Zone Libre Vs. Casey & Hamé – Une Tête à la Traîne (sur L’angle Mort, 2009)
Quand le supergroupe se conjugue au français du dépressif.
Prescription: Jour de pluie, jour d’amende, jour de suicide collectif.
Destinataire: Aung San Suu Kyi

Mongrel – Art Like That (sur Better Than Heavy, 2009)
Super British Band.
Prescription: Jour de pluie, jour de match, jour du Saigneur. Cockney noir.
Destinataire: Les Crack-Heads de Brixton.

Goodie Mob – Cell Therapy (sur Soul Food, 1995)
Coton sonore, apaisera les plaies les plus profondes.
Prescription: Coupure au schlass.
Destinataire: Jack l’Aimanteur.

Drum Brothers – Take it Back ft Blezz (sur Drum Brothers, 2008)
Hommage mais pas au mage, pas encore, mais ça viendra, je vous promets mon fan club.

Prescription: Démangeaison de n’importe quel organe.

Destinataire: Les poils à gratter.


Nas – Shoot’Em Up
(sur Nastradamus, 1999)
Produit par le Havoc.
Prescription: Shampoings pour les cheveux raides, dans le but d’enfin les voir boucler.
Destinataire: Tar Uno. Case cochée.

Moudjad – Mais Yo Yo! (sur Dr Mahbool aka Boolchampion, 2009)
Grande tarte dans la gueule des deux rappeurs français qui disent avoir du flow.
Prescription: Sur la brosse à dents le matin quand tu veux/peux pas regarder la tête que t’as laissé la veille dans le miroir.
Destinataire: Les moches.


Cool Kids – Pennies The Updated Rosters Remix ft Ludacris & Bun B
(sur Gone Fishing, 2009)
Prescription: Quand ça tourne le dimanche vraiment matin. Et que ça tournera sûrement beaucoup plus douloureusement après le réveil.
Destinataire: Les tourneurs-fraiseurs du Forez.

8Ball & MJG – Forever ft Lloyd (sur Living Legends, 2004)
Produit par le Bangladesh
Prescription: Une cuillère le matin, une louche le midi et une marmite jusqu’au matin suivant.
Destinataire: Les insomniaques somnambules.


Da Grassroots – Price of Livin’ ft Mr. Roam from The Plant
(sur Passsage Trough Time, 1999)
Catégorie des perles oubliées.
Prescription: Manque de basse, mal à la nuque rouillée par le trop peu d’exercices.
Destinataire: Les femmes-girafes.

Q-Unique – Diamond in the Ruff (sur Vengeance is Mine, 2004)
Produit par le Juju des Bite Noix.
Prescription: Quand tu es déprimé et fini par y croire que y a que les noirs qui savent sauter.
Destinataire: Les Brent Barry du monde entier.

De La Soul – Rock Co.Kane Flow ft MF Doom (sur The Grind Date, 2004)
Produit par le Jake One
Prescription: Crise de toxicomanie ou manie de crise toxique.
Destinataires: Les forains, pas ta tante.

Curren$y – Blown Away (sur This ain’t no Mixtape, 2009)
Ils rappent tous avec le nez bouché depuis que c’est banal de faire la queue aux chiottes.
Prescription: Trop plein d’énergie, trépignements et dents qui grincent.
Destinataire: Berluskozy.

Claudja Barry – Open The Door (sur The Girl Most Likely, 1977)
Et mettre la graine c’est quoi?
Prescription: Quand la gabardine de Columbo est tâchée par le foutre.
Destinataire: Les Postichés.

Choclair – Flagrant ft Saukrates (sur Ice Cold, 1999)
Pain au chocolat et éclair au café canadien.
Prescription: Tu te fais embêter par des grands dans le bus mais quand tu seras grand tu les embaucheras même pas pour laver ton Kangoo.
Destinataire: Les Mike Tyson en beu-her.

Homebwoi – Gimme a Break (sur The Goodnite Show, 2008)
Une sorte d’énervement magnifique en apnée de petit jeune qui veut percer. Comme un bouton d’acné.
Prescription: Si on te demande, tu diras que tu sais pas. Léchez-moi la grappe, les raisins.
Destinataire: Ils sont tellement nombreux…Faire une liste? Autant évacuer l’Inde en une ligne.

Bonus Track:
Henri Saldarkvador – BBQ d’hiver (sur Studio Delaplage, Chargé, 2009)
La grande tradition du détournement.
Prescription: A déguster en riant de la fin des moufles.
Destinataire: Les vegans, bon soja.

Les exclus, les ex le cul:

Handle with Care.

Handle with Kerr.

La conclusion, je vais la faire très courte cette fois, juste le temps de présenter mes voeux:
Un amour très fort pour les non-endormis, tout simplement, ceux qui font fonctionner leur sens critique, la paresse en renfort des faibles.
Quand tu te sens un peu lassé, toujours dis-toi que LeMaire se penche sur ton épaule et te donne un petit bisou dans le cou, ragement.

On se quitte avec une suggestion de lecture:

Omar Bongo "Blanc comme nègre" recueilli par Airy Routier publié chez Grasset.

Omar Bongo "Blanc comme nègre" recueilli par Airy Routier publié chez Grasset.

LeMaire.

Ps: Pas trop inspiré mais vous pouvez expirer comme après un atterrissage réussi lors d’un baptême de l’air, ça devrait passer comme une dragée au porc.