Mots-clefs

, , , , , , , ,

Encore question d’accordéon.

hornette

Pedro et Ophélie, Hiver, Yver Hornette, Yvette Horner, Charlotte Hornets, Charlotte Bobcats, New-Orleans Hornets. Faut suivre.

Comme la carrière cinématographique de Ice Cube, de Anaconda à The A-Team en passant par XxX2.  Pour l’adaptation de l’Agence Tous Risques outre Cube en Barracuda donc, les fantasmes parlent de Clooney en Hannibal Smith et de Jim Carrey en Looping, l’histoire ne dit pas encore si on aura Vincent Cassel pour Futé, mais ça promet déjà un bon gros navet. Je cite pas mes sources j’en ai pas.
Cassel qui n’aurait pas déclaré après ses magistrales prestations dans Mesrine 1 et Mesrine 2:
« La dernière fois que la caméra était si profondément rentrée dans moi, c’était pour ma dernière coloscopie, ça avait fait moins d’entrées ».

Cet hiver aura été rude surtout parce qu’il n’est pas fini et les saisons les plus courtes sont les meilleures, c’est bien connu. J’espère que vous avez été gâté, que vous avez offert de jolis présents à vos proches qui sauront vous en être reconnaissants lorsque vous aurez besoin de quelque chose, d’un rein par exemple. Moi j’ai eu plein de trucs forcément, tout le monde aime Raymond. Mais j’ai pas eu ce que je voulais. Je voulais un petit chien. J’avais même déjà le nom: Jacky Chien ou Pinochiot. Mais les gens ne sont pas à l’affût de mes appels du pied. Ou peut-être ont-ils tous lu L’art du contre-pied.

Et rien ne change à part les saisons.

Un disque Universal/TF1 éditions.

Un disque Universal/TF1 éditions.

Cet hiver j’ai décidé d’emmerder d’impliquer un maximum de monde dans l’élaboration de l’assortiment saisonnier. J’ai donc fait appel à mon camarade Djonny aka le Chef des Gitans (dont les deux premières lettres du pseudonyme renseigne la profession) pour mélanger la sélection imposée par mes soins. Pas grand chose de plus casse-gueule pour un jockey du disque que de s’adonner à cet exercice de style mais force est de constater qu’il s’en sort les doigts dans le nez (et un peu sur les galettes quand même).

Sélection d’une cinquantaine de minutes à télécharger en cliquant sur cette phrase ou en cliquant . Ou . Ou encore .
OU en écoute sur Mixcloud à cette adresse: http://www.mixcloud.com/BouilleurDeCru/bouilleur-de-cru-presente-yver-hornette/

Je vais essayer d’être concis dans la description des morceaux cette fois. Dans l’ordre d’apparition dans le mix:

Whiskey Blankets – Wake and Stretch (sur Credible Forces, 2007 )
Dans le 44 on aime bien ce genre là: HH blanc avec de vrais instruments, dans le Colorado aussi apparemment.

Mos Def – Sex, Love and Money (sur The New Danger, 2003 )
Sex, Love and Money. Trois mots, cherchez l’intrus.

Q-Tip aka Kamaal The Abstract – Do U Dig U? (sur Kamaal The Abstract, 2001 )
Album jamais sorti pourtant terriblement bandant du nettoyeur de tympan.

Q-Tip – Dance on Glass (sur The Renaissance, 2008 )
Les tympans sont propres? C’est l’album de l’année 2008 les yeux fermés (il parait que c’est comme ça qu’on apprécie le mieux la musique).

Da Bush Babees ft Mos Def – The Love Song (sur Gravity, 1996 )
Chanson de l’amour. Physique, mental, rêvé, spirituel. Ado, j’ai chopé des MST là-dessus (oui tout à fait, on peut choper des MST en ayant des rapports sexuels avec sa main droite). Prod de Pos des De La Soul.

Bishop Lamont – Up and Down (sur Streets of L.A., 2006 )
Le souriant évêque évoque tout et n’importe quoi en remettant la ligne intelligente au goût du jour et rafraîchit la basse qui rebondit comme un bon bonda.

The Knux – Capuccino (sur Remind Me in 3 Days, 2008 )
Du Rap en Slim et Converse Chuck Taylor Grosses Lunettes Chemises à Carreaux. Hollywood. Un des deux a un flow Outkastien parfois, c’est complètement un compliment. M’ENSEF des copycats.

Lupe Fiasco – Gold Watch (sur The Cool, 2008 )
Je crois que ce beat était déjà chez Common. Mais Lupe le refait en 2008 et même les manchots applaudissent des deux moignons.

Jay Electronica – Exhibit A (Transformations) (12″, 2008 )
Tableau de chasse d’Erykha Badu: Andre 3000, Common, The D.O.C, Jay Electronica… Whose next? Aircoba?

Boris Vian – J’suis snob (12″, 1955 )
Si frais, si propre.

88 Keys – Dirty Peaches ft. J-Davey (sur The Death of Adam, 2008 )
Bon album, plus vif que ce morceau très laidback. J-Davey, un petit timbre masculino-féminin dans la lignée intergénérationnelle des Nina S. et Erykah B, mais loin de là quand même.

Mass 187 – Gangsta Strut (sur Real True Payin’Dues, 1996 )
Même air de refrain que celui du feat. de Common sur le dernier Game, mais meilleur morceau, décidement j’esquive Common comme un virus. Props to ANU pour avoir mis ce morceau sur son excellente Country Rap Tunes compilation. Oui je ne suis qu’amour, je t’inférieur à trois.  Beaucoup De Rires.  Ou pas.

Lil Wayne ft T.I & Scarface – Big Dog Status (sur The Drought is Over pt.4, 2007 )
Gros beat (comme Makélélé), gros charisme (comme Carpenter). Ce sud est décidemment bien sale, offrons leur la smartbox Ménage et Vaisselle. La faute de goût nécessaire à une bonne compile, on ne le dira jamais assez.

Buckshot & 9th Wonder – Intro (ft The Formula Crew) (sur The Formula, 2008 )
Retour du vieux Crooklyn Dodger en forme sur cet album monoproducteur donc super cohérent. Ouais ça m’inspire pas trop non plus…

X-Men – Pendez-Les,  Bandez-les, Descendez-Les (sur Hostyle Hip Hop, 1996 )
Définition de ce qu’aurait dû être le rap français. Y a des mecs qui écoutent du rap et qui n’aiment pas les jeux de mots. Je me demande si quand ils passent l’aspirateur ils descendent chez leur voisin du dessous pour leur demander de parler moins fort.

Serge Gainsbourg – Cannabis-bis (sur Bande Originale du Film Cannabis, 1970 )
Film barré dans lequel Serge joue Serge et Jane joue Jane. La b.o. casse des briques par contre (dans le sens « à l’inverse », parce que le film il faut avoir du temps ou une descente de drogues (ou les deux) pour l’apprécier).

Scarface ft Bilal – Can’t Get Right (sur Emeritus, 2008 )
Comme je l’aime ce Scarface, à part son blaze en fait. Mais c’est parce que j’aime pas trop les immigrés cubains ni les balafrés. D’ailleurs il n’est ni cubain ni balafré. C’est pour ça que je l’aime. Mais pas que.

The Clipse – Intro (sur Road To ‘Till The Casket Drops’, 2008 )
C’est dommage qu’ils appuient sur la tête sous l’eau des autres rappeurs et qu’ils leur bouchent les pailles, c’est pas fair play. Til The Casket Drops : l’album le plus hautement anticipé de 2009.

Ludacris ft. Jamie Foxx – Contagious (sur Theater of the Mind, 2008 )
Je vois bien la transposition française des deux stars multicartes qui font un track ensemble: Stomy Bugzy d’un côté et de l’autre…Ouais c’est bien ce que je me disais, à part Ophélie Hiver.

Max Romeo & The Upsetters – Chase The Devil (sur War ina Babylon, 1976 )
Tellement de trucs à dire là: Amsterdam/Bob Youth Hostel/Fucking Cockneys et leur Prodigy de merde. Je crois que c’est une expression pour fumer l’héro a moins que ce soit Chase the dragon. Ouais c’est ça en fait. Cette diversion  me permet de pas raconter l’épisode de l’hotel rasta et des anglais, c’est déjà ça.

DJ Babu ft Kardinal Offishall & Rakaa Iriscience – 2 Feet (sur Duck Season vol.3, 2008 )
Toujours beaucoup d’amour pour la série Duck Season de Babu et pour les philippins tout court, mais 2 feet, ça me semble exagéré même s’il a invité deux noirs sur ce morceau.

Minnie Ripperton – Loving You (sur Perfect Angel, 1974 )
Ooops I came.

NnekaCome (sur No Longer at Ease, 2008 )
Quand on est snob on ne peut plus aimer Ayo, rapport à son extrême popularité. Heureusement Nneka est là.

Iggy Pop – Nightcubbing (12″, 1982 )
Iguane Populaire et le fait de sortir en boîte de nuit. Tout un programme qui conviendra à toutes les générations. Morceau antisegmentant et datant du début de l’ère moderne.

Almighty RSO ft M.O.P & Smiff’n Wessun – One in The Chamba (12″, 1992 )
Props to Frootyloopypasloindansleblogrollmooviegoonietruc. Je dois avouer ma méconnaissance complète de ce groupe avant qu’il ne poste ce son bien servi en invités, vous en conviendrez. Aujourd’hui je pourrais parler des heures de cette formation ayant hébergé l’infect Benzino. Mais personne ne m’écouterait comme si je tenais un blog.

Shabazz The Disciple – Red Hook Day (sur The Book of Shabazz, 2003 )
Seule et unique production du radio host anglais MistaJam qui n’apprécia guère que Lil’Wayne lui pique pour la resservir froide et ralentie à l’époque du La La La.

Defari – Defari Interlude (sur Expansion Team, 2001 )
Defari sur l’album classique des Dilated Peoples, pas énormément de talent mais toujours dans les temps.

DJ Mujava – Township Funk (12″, 2008 )
Je suis snob on t’a dit.

Petite conne.

Petite conne.

Fendage de pipe, taillade de moustache. Pas l’inverse.

Des cache-nez et bonne année.

LeMaiRe.

Ps: Merci à tous pour tout. Je profite de ce billet long et pénible (comme tu sais quoi, un rapport avec Makélélé  encore) pour embrasser mes amies dans le long processus les amenant à mettre bas. Moins que pour les éléphantes mais long quand même, n’est-ce pas les filles. Je voudrais pas leur porter la poisse ni déflorer les secrets mais d’habitude Sophie Fume et Audrey Boit.

Ps2: Je commence à être fort en concision, je vais pouvoir faire rabbin.

Pas de PS3: Nan, j »ai plus d’addiction à PES, j’ai plus de PS2. Car Wii, l’addiction à Mario Kart pointe son nez.